SRI LANKA "La Resplendissante" histoire et légende semblent s'y confondre... INDE DU SUD un tourbillon d'images, de goûts et de couleurs...

Carnets de voyage - Blogs de voyage - Uniterre

LES RECETTES DE BEENA de Kochi

 

Lors de notre séjour chez BEENA, à Cochin, nous avons pu savourer quelques spécialités "maison".

Voici quelques recettes recueillies par une autre voyageuse, Elizabeth ! Régalez-vous !

 

 

Beena Homestay à Kochi

 

Here are some home- made recipes from Beena, written by Elizabeth, another traveller. Enjoy !


 

OKRA (LADY’S FINGERS)

 heat coconut oil, fry black mustard seeds, reduce temperature, fry curry leaves, add chopped onions, add ground turmeric, add okra (whole) season with salt, pepper, add one green chilli chopped, simmer until done.

 

 

GREEN BEANS 

heat coconut oil, fry black mustard seeds, fry curry leaves, reduce temperature, add one green chilli, chopped, add ground turmeric season with salt and red chilli powder, add chopped green beans, add a little water, simmer until done.

 

 

 

CARROTS 

heat coconut oil, fry black mustard seeds, fry curry leaves, reduce temperature, add chopped shallot onion, add ground turmeric add grated carrots, add grated coconut, season with salt and a little cumin, add one green chilli, chopped, simmer until done.

 

 

BEET ROOT 

heat coconut oil, fry curry leaves, reduce temperature, add finely grated beetroot (raw), add one green chilli, chopped, season with salt, simmer for a few minutes ; meanwhile put in blender: ground coconut (about same amount as beetroot), curd/yoghourt, mustard seeds, salt, blend all ingredients well and add to beetroot, simmer for another few minutes.

 

 WHITE CABBAGE 

heat coconut oil, fry black mustard seeds, fry curry leaves, reduce temperature, add grated ginger, add chopped onions, add ground turmeric, add finely chopped cabbage, season with salt, add ground coconut, simmer until done.

CHAPATI 

mix wheat flour with water and a little salt to make a dough, add a little oil (about one teaspoon), knead to a ball, sprinkle corn flour on a board, and dip your hands also in corn flour, form little balls and roll with rolling pin into chapatti shape, bake in a hot pan without oil, turn several times, prinkle a few drops of oil on each chapatti.

 

FISH (KINGFISH) 

season pieces of fish with red chilli powder, salt, pepper, turmeric and rest for about one hour, fry in coconut oil

dîner chez Beena

 



Publié à 12:19, le 1/02/2009, dans @ COTE SAVEURS, Kochi
Mots clefs : recettesKochi
.. Lien


TERRES D'EPICES

LES EPICES 


Cambodge et Laos

Laotiens et Cambodgiens ont une cuisine assez similaire. A part le fait que les Laotiens utilisent la marijuana, et les Cambodgiens beaucoup de fleurs, et que tous deux font la part belle aux poissons d’eau douce et séchés, et aux poissons et viandes cuits sur des braises et incorporent pas mal de cacahuètes grillées ou de la pâte d’anchois, leur cuisine est autrement très proche de la cuisine vietnamienne, bien que plus épicée.

Épices et herbes les plus usitées:


curcuma, graines de sésame, cumin, fenouil, coriandre  feuilles et graines, ail, gingembre, oignon, menthe [jusqu’à 4 sortes de variétés de menthe dans un même plat!], citronnelle, galanga [laos], piments séchés, piment en poudre et en pâte, champignons séchés chinois, cacahuètes, noix de coco râpée, lait de coco, poivre noir, pousses de bambou, châtaignes d'eau, sauce de soja, tamarin,

Autres aromates et condiments:

 

 

tamarin 

 

crevettes séchées, vin de riz ou xérès sec, sauce de poisson [nuoc nam], huile d'arachide, padek, poisson en morceaux dans une saumure nam padek,

 

 

Inde

 

 

 

La cuisine de l’Inde du Nord et celle du Pakistan sont similaires,marquées par l’apport de la cuisine persane, et des conquérants musulmans à quion doit la cuisson au tandoori, les kebabs, les pulaos et les biryanis, les koftas... Le fleuron en est la cuisine moghole dite « mughlai » riche en fruits secs, noix de cajou, amandes, pistaches... Les pâtes de noix de cajou et les graines de pavot enrichissent les sauces épicées, le safran du Cachemire les colore, l’eau de rose et le kewra les parfume. Les épices, coriandre,cardamome, cumin, gingembre, piments, etc., et les feuilles fraîches de menthe et de coriandre sont utilisées dans des compositions savamment dosées. Plus on va vers le sud plus les currys sont épicés et pimentés, plus la cuisine végétarienne prend une part importante. Le lait et la noix de coco épaississent les plats, le tamarin les acidifient, les feuilles de curry les décorent. Le sambhar et une multitude de chutneys les accompagne.


Épices et herbes les plus usitées

 

 


ail, oignon, ajowan, bâtons de cannelle [dalchini], curcuma [haldi], gousses etgraines de cardamome verte [elaichi], graines de coriandre [dhania] entières et moulues, graines de cumin [jeera] entières et moulues, graines de fenouil[saunf] entières et moul
s, graines de fenugrec [methi] entières et moulues,feuilles de fenugrec séchées [kasoori methi], garam masala, gingembre frais[adrak], gingembre séché en poudre [saunth], muscade à râper [jaiphal,phoolpatri] macis en poudre [javitri], graines de nigelle [kalonji], feuilles de coriandre fraîche [dhania], feuilles de menthe fraîche [podina], feuilles de laurier [tej patta], graines de moutarde [rai, sarson] noires entières et moulues, noix de coco séchée [sukkha narial], lait de coco [narial], assafoetida [hing], cardamome noire [motti elaichi], graines de cumin noir [kalajeera] entières et moulues, graines de pavot [khus khus], piments rougesentiers séchés [sabut lal mirch] , piments verts frais [hari mirch] , pimentrouge en poudre [pisi hui lal mirch], piments jaunes [peeli mirch] , graines desésame [til], poivre noir en grains et moulu [kali mirch], poivre blanc[ safedmirche], tamarin [imli], feuilles de curry [kari patta ou nim patta], poudre demangue séchée [amchur ou amchoor], graines de grenade en poudre [anardana],safran [kesar], 
 
 

 

 

Autres aromates et condiments


chaat masala, eau de rose [gulab], ghee [beurre clarifié], poudre de curry, selnoir [kala namak] *, colorants rouge et orange, tandoori masala, feuilles d'argent comestibles [chandi ka varka] *, farine de pois chiches ou besan,atta, farine à chapati ou farine complète fine, ghee *, essence de kewra *,amandes [badam], noix de cajou [kaju], pignon [chilgoza], pistache [pista],raisins secs [kishmish], sultana [munakha], graines de tournesol [chironji],

Notes:


* Sel noir [kala namak, black salt]:
On le vend débité en gros cubes cristallisés. Très peu salé, il a un goût un peu fumé et piquant, on l'utilise dans les chutneys ou salades. Mélangé à du lait de chèvre, on l'utilise en gouttes nasales pour combattre coups de froid et rhumes. Mélangé à du gingembre, on en prend avant un gros repas pourprévenir une indigestion. Si vous n'en avez pas, omettez-le simplement et ourectifiiez l’assaisonnement par du sel marin avec lequel il n'a pourtant rien àvoir. Faute de mieux
.

* Colorants rouge et orangé:


Ceux qui l'ignorent seront probablement déçus d'apprendre que la couleur rouge orangée des tandooris est due non pas à un mélange subtil d'épices exotiques, mais tout simplement à l'ajout de colorants alimentaires. Utilisez quelques  gouttes d'un colorant orange ou rouge, ou un mélange des deux. Il n'est pas possible de préciser davantage, car ils sont plus ou moins concentrés selon lesmarques. Certains n'hésitent pas à peindre les morceaux de viande avec unpinceau trempé dans du colorant avant de les plonger dans la marinade. Pourdécorer à l'indienne vos riz, pulaos et biryanis, prélevez un tiers du riz cuitet colorez-le en rouge, prenez un autre tiers et colorez-le en orange avec uncolorant ou du safran ou encore du curcuma et laissez le reste blanc, puis mélangez les trois. Les Cachemiris utilisent des crêtes-de-coq séchées, maval,vendues en grands bouquets dans les marchés aux épices pour donner une couleur rouge sombre à certains de leurs plats comme le Roganjosh.

* Feuilles d’argent [chandi ka vark]:


Vous trouverez ces feuilles parfaitement comestibles dans les épiceries indiennes. Elles servent à décorer les desserts, mais aussi les plats salés,les jours de fête.

* Ghee:


Le ghee est un beurre clarifié qui donne un goût particulier de noisette à la cuisine. Il a l'avantage parce qu'il a été débarrassé de toute caséine de nepas brûler, de pouvoir servir à faire de la friture, ne pas rancir, et de pouvoir être conservé sans réfrigération pendant 6 mois On l'achète en boîte,en paquet et même en tube. Le ghee est irremplaçable dans toute la pâtisserie,mais pour le reste, vous n'êtes pas obligé de faire toute votre cuisine au ghee.

* Kewra:


C’est l’essence tirée du Pandanus odoratissimus qui sert à parfumer les desserts indiens. Elle est très parfumée, et une goutte suffit.

 

 

Sri Lanka


La cuisine ceylanaise a subi beaucoup d’influences variées, asiatiques,orientales et européennes. Les currys sont très épicés et sur toutes les tables, on trouve une coupelle de noix de coco râpée pour en modérer le feu.Les currys sont de tous les repas à Ceylan, rebaptisée Sri-Lanka. Ils ne sontpas classés selon les ingrédients, mais selon le type d'assaisonnement, de cuisson ou de couleur. Les currys blancs, généralement assez doux et liquides sont cuits dans du lait de coco. Attention! Les currys rouges ont une grande quantité de piments frais écrasés, ou de poudre de piment et sont très forts.En effet il n'est pas rare de voir une trentaine de piments rouges secs écrasés pour 6 personnes et les non-initiés ont intérêt à remplacer une bonne partie des piments par du paprika, très coloré mais beaucoup moins fort. Les currys noirs, très typiques de Sri-Lanka, très aromatiques mais moins forts doivent leur couleur aux graines de coriandre, fenouil et cumin qui sont grillées jusqu'à devenir brunes.

Épices et herbes les plus usitées


ail, oignon, citronnelle, citron vert [dehi], gingembre frais, gingembre en poudre, graines de coriandre, graines de cumin, graines de fenouil, graines defenugrec, cannelle, cardamomes entières et graines moulues, clous de girofle,noix de cajou [cadju], piments frais et séchés, piment en poudre, paprika ,aneth, curcuma, grains de poivre noir, graines de moutarde noire, tamarin[siyambala], feuilles de curry, feuilles de pandanus [rampe en cinghalais], noixde coco [pol] râpée, lait de coco, poudre de curry de Ceylan,

Autres aromates et condiments:


ghee [beurre clarifié], huile de coco et huile végétale, sucre de palme[jaggery], abba,

 

cannelle à Bentota (Sri Lanka) 

 

Philippines

La cuisine des Philippines a un caractère très original, elle est à la croisée de l'Occident et de l'Orient. Les Espagnols yont débarqué au 16e siècle et sont restés pendant 400 ans. Les Malais étaient déjà installés dans les îles au 14e siècle. Malais, Indonésiens, Japonais etChinois ont fréquenté ou se sont installés dans ses ports et ont eux aussi laissé leur influence. Le vinaigre de cidre que l’on trouve dans les viandes préparées à l’adobo, les plats à l’escabèche sont un héritage espagnol, adapté aux produits et aux goûts locaux

Épices et herbes les plus usitées


ail, oignons, gingembre, coriandre fraîche, annatto [ graines de rocou],feuilles de laurier ,poivre noir ,paprika ,tamarin ,safran ,curcuma, lait decoco ,noix de coco champignons chinois séchés ,citron vert ,zeste et jus d'une variété locale de citron, le calamansi *,

Autres aromates etcondiments


vinaigre, bagoong, sauce de crevettes bagoong, moins forte qu’en Thaïlande ou Birmanie, misu [fromage de soja salé], patis, sauce de poisson moins forte qu’en Thaïlande ou Birmanie , huile d'olive,

Notes

:
* Calamansi:
Le calamansi ou lime musquée, juteux et amer, tout petit, tout rond avec une peau verte virant au jaune à maturité, est le Citrus microcarpa. Son zeste etson jus sont très utilisés comme condiment en cuisine et pour parfumer le thé aux Philippines, en Malaisie. On le conserve aussi au sel, confit ou au sirop. Mais malgré son nom, ce n'est pas une lime. C'est un hybride du kumquat, comme le calamondin, [Citrus mitis], appelé en anglais golden ou scarlet lime,hybride de kumquat et de mandarine originaire des Philippines, très rare à dénicher chez nous.

 
 

Calamansi

 

Thaïlande

La Thaïlande n’a jamais été colonisée et c’est librement que les influences chinoise, indienne, et malaise, leurs techniques et épices ont été habilement triées et adaptées pour donner une cuisine très originale, tout à fait différente de ses voisines, étonnante par la subtilité de ses parfums, par le raffinement de sa présentation et surtout par sa modernité. L’ail, la coriandre, la citronnelle sont le trio infernal de la cuisine thaïe.

Épices et herbes lesplus usitées


citronnelle [takrai], ail, oignon, gingembre [khing], poivre, carvi, cumin,basilic [plusieurs variétés dont le bai horappa, le bai mangluk, le baikrapau], curcuma [kamin], macis [dawk chand], feuilles et graines de coriandre[pak chii], clous de girofle , cardamome [kravan] , tamarin [mak kam], paprika, noix de coco , lait de coco [gatih], cacahuètes , cannelle , petit, grand etfaux galanga [khar et kencut], gingembre aromatique moulu , tamarin , feuillesde pandanus [theoy], feuilles de curry [bai karee], champignons chinois parfumés séchés [heu hune], champigons noirs [mu err] , champignons chinois de bois séchés , sauce de soja [ nam si lah] claire , sauce de soja épaisse,graines de lotus [med bua], menthe poivrée, piments séchés et frais, poudre et huile de piment [prik kie nuu, petits, très forts, prik shii faah [plus gros moins forts], citron vert [manao],


Autres aromates et condiments


feuilles de laitue séchées, sauce de poisson [nam pla] *, pâte de crevettes séchées [kapi], pâtes de curry , crevettes séchées, poisson en conserve [plarah] * , feuilles de fromage de soja séchées , sucre de palme [puk chii] ,sauce d’huîtres [naam nohmay], farine de haricots mung, huile d'arachide ou autre huile végétale ,


Notes:


* Sauce de poisson [nampla, fish sauce]:
Indispensable pour cuisiner thaï. Elle est utilisée dans la préparation des plats et comme sauce seule ou mélangée à du citron, de l'ail, du piment, etc., pour faire toutes sortes d'assaisonnements. Elle est faite avec de petits poissons que l'on sale et que l'on fait sécher au soleil. Ils sont écrasés au pressoir,puis le suc recueilli est filtré et mis en flacons. Nous connaissons mieux cette sauce qui sent l'anchois sous son nom vietnamien de nuôc-mam. Il y en a beaucoup de variétés dans toute l'Asie du Sud Est et les amateurs asiatiques reconnaissent leur provenance. Le nampla, la version thaïlandaise que l'on trouve dans les épiceries asiatiques a un goût moins prononcé, plus délicat que le nuôc mam. Le nampla est très riche en oligo-éléments: fer, iode, magnésium,en vitamines B et en sel azoté. Il remplace le sel dans de nombreux plats. La sauce de poisson s'oxyde facilement au contact de l'air. Veillez à ce que le flacon soit bien bouché.


* Pâte de crevettes [kapi, shrimp paste]:
Les Thaïlandais tout comme leurs voisins birmans raffolent de ce kapi à l'odeur très prononcé. Faites un essai avant de l'utiliser, d'autant qu'elle peut être,soit cuisinée avec les autres ingrédients, soit ajoutée après coup. Dans tous les cas de figure elle doit être frite ou grillée avant toute utilisation.Avant de l'utiliser, enveloppez-la dans une feuille d'aluminium et faites chauffer quelques minutes à four préchauffé moyen jusqu'à ce qu'elle prenne une coloration brune. Si vous n'en aimez pas le goût, qui est très fort, comme un extrait de viande, servez à part ou omettez-la. Les marchés thaïs regorgent de différents kapis, certains roses pâles, d'autres très bruns, certains souples,d'autres très durs. On en trouve de toute prête sous conditionnement plastique dans les épiceries asiatiques. sous le nom de kapi, ou sous le nom indonésien de trassi ou le malais de blachan. Pour la conserver, pas besoin de la mettre au réfrigérateur, mais transférez-la dans un récipient qui ferme bien pour que son goût ne se propage pas aux autres aliments.

* Têtes de crevettes [hua kung, shrimp heads]:
Elles sont vendues en bouteilles avec de l'huile sous l'étiquette "ShrimpPaste With Bean Oil", pâte de crevettes à l'huile de haricot.


* Poisson en conserve [pla rah]:
A base d'anchois ou de tout petits poissons, il est vendu en pot dans les épiceries asiatiques. Il donne un goût de poisson très prononcé à tous les plats.

 

préparation du prahoc à Battambang 

 

 

mes sources : http://www.boitearecettes.com/public/epices/consommation.htm

 



Publié à 01:21, le 1/02/2009, dans @ COTE SAVEURS,
Mots clefs : epices
.. Lien


SOUS LES FEUX DES EPICES AU SRI LANKA

 

LES RICE AND CURRY

 

 

Un rice and curry, c’est une farandole de petits plats, des délices pourles yeux avant d’être ceux des papilles, accommodant viandes, légumes,poissons, coquillages et crustacés. 

 

Il existe une étonnante diversité de préparations, jouant subtilement surles combinaisons d’épices pour confectionner ragoûts, soupes et sauces enaccompagnement du riz au goût de noisette, toujours servi en portionsgénéreuses.

 

Le repas principal se compose de riz et de un ou deuxcurry différents, de soupe, de légumes, et d’un choix de sambol

 

Sambol


Condiment à base de piment rouge accompagnant les plats. Le plus courantest le polsambol, un mélange de piment et noix de coco râpée auxquels sontajoutés du sel, du citron et des tranches de poisson séché. 

Le riz

Il en existe une quinzaine de variétés selon la forme, la couleur et le goût de la graine. Il est habituellement bouilli, mais peut être cuit dans du lait de coco et safranépour les grandes occasions. 
Les plats accompagnant le riz sont variés : purée de lentilles roses, gombos, patates douces, papadams (galettes frites). Les morceaux de bœuf, de poisson ou de poulet donneront son nom au curry (fish curry, chicken curry, etc.). 

Le curry

C’ est un mélange d’épices et de condiments sautés dans de l’huile decoco puis mijotés dans du lait de coco. Les ingrédients utilisés sont tous locaux : coriandre, cumin, clou de girofle, cannelle, cardamome, curcuma,poivre, moutarde, fenouil, ail, oignion, gingembre et, bien sûr, du piment.

Les curries varient selon la texture du lait, plus ou moins épais, et la dose de piment rouge. Leur couleur et leur saveur en dépendent.

Chaque Sri Lankaise préparera sa propre poudre de curry selon ses goûtset ceux de la famille. Si vous ne raffolez pas du piment, demandez un white curry (curry blanc).

Les Sri Lankais ont la passion du piment, mais plus encore celle de l’hospitalité : pour satisfaire leurs hôtes, ils savent doser, voire oublier les feux de cet aromate...

 
 
LE PETIT DÉJEUNER

 

La cuisine sri lankaise propose aussi une grande variété de petits déjeuners. La spécialité est le hopper (ou appa), une fine crêpe à base de farine de riz levée par du toddy et mélangé à du lait de coco. cuite dans une petite poêle à fond concave. On y ajoute ce que l’on veut, de l’œuf en général. Le bord est craquant et le centre épais et moelleux.

Il est accompagné d’un curry de viande ou de poisson et de sambol. Il enexiste de différentes sortes : ordinaire, aux œufs, au lait, etc..

Autre spécialité, le string-hopper (ou indiappa) est une petite crêpe constituée de vermicelles en farine de riz. Il est servi sucré ou pimenté.

http://www.srilanka.fr

 

 

LES  DESSERTS

 

 

Wattalappam : à base de lait de coco, d’œuf, desucre « jaggery » ( formé par le kitulsolidifié)et de cardamone

Curd au kitul : Fromage de bufflonne, aussi onctueux qu'une mozzarella, nappé de sirop de palme

Kiri bath :   gâteauà base de riz au lait de coco, servi pour de grandes occasions

 

 

 

D’AUTRES SPÉCIALITÉS

 

En-cas


Pâtisseries et traiteurs vendent de savoureux en-cas sucrés ou salés comme les rotties (chaussons salés, fourrés de légumes épicés et d’œuf dur), les patties (beignets de légumes), les cutlets (boulettes frites à base de lentilles et d’épices), les vadai (beignets de farine de lentilles en anneaux). 

Buriyani


Plat de riz traditionnel des musulmans constitué de riz sauté aux épices avec des légumes, du poulet ou du mouton et un œuf dur.

Lamprai


Riz entouré de curries, de sambol et de boulettes de viande, cuit dans une feuille de bananier.


,

 

lES RECETTES

 

 

 

HOPPERS(APPA)

http://www.indereunion.net

1heure + 1 nuit de repos                 Assez difficile                   Peu coûteux

            INGREDIENTS

Pour une vingtaine de hoppers

500 g de farine de riz
50 cl de 
lait de coco épais
20 cl de 
lait de coco léger 2cuillerées à café de sucre, Huile,Sel           

            PREPARATION     

Dans un grand récipient, mélanger soigneusement la farine, le sucre et la levure dans le lait de coco léger.
Couvrir d'un torchon humide et laisser reposer toute une nuit. 
La préparation devrait avoir doublé de volume. Ajouter le sel et le lait de coco épais de manière à obtenir une pâte à crêpe. Éviter les grumeaux.

Préchauffer à feu moyen une poêle à hoppers dont la surface aura été huilée. Verser une cuillerée de pâte dans la poêle et,en maniant celle-ci, par ses deux anses (se protéger les mains pour ne pas se brûler), d'un mouvement circulaire, répartissez cette pâte tout autour jusqu'au sommet des bords.
Replacer sur le feu et couvrir. Lacuisson est d'à peu près 5 minutes : les bords doivent être croustillants et délicatement brunis.
Retirer le hopper avec une spatule et recommencer l'opération. 
  

 Comme pour les ingrédients spécifiques de certaines autres recettes, les poêles à hoppers doivent pouvoir se trouver dans des boutiques spécialisées (parexemple à Paris dans le quartier indien).

Le hopper s'adapte facilement au petit-déjeuner occidental, voireau goûter, puisqu'il est délicieux également avec du sucre, du miel ou de la confiture.                                                                                                    

 

 

CURRY DE POISSON 

http://membres.multimania.fr

 

Ingrédients pour 6 personnes

 

(cuillère à soupe :=càs   -    cuillèreà café = càc)

750 g de brème de mer,de dorade, de bar ou autre poisson à chair ferme
2 càs d'huile de tournesol
1/2 càc de graines de fenugrec légèrement écrasées
2 oignons coupés en rondelles
2 gousses d'ail émincées
1 càs de gingembre frais haché
1/2 càc de curcuma
1 1/2 càc de cannelle en poudre
1 1/2 càc de coriandre en poudre
2 càc de cumin grillé à sec et moulu
3 à 5 piments verts épépinés et émincés
1 tige de schénanthe (uniquement la base) finement tranchée
2 morceaux de feuilles de baquois de 5 cm de long
2 brins de feuilles de curry
1 càs de concentré de tamarin
60 cl de lait de noix de coco épais
quelques feuilles de coriandre 
sel (facultatif)

Préparation:  


Faites chauffer l'huile dans une grande poêle à fond épais et faites-y revenir rapidement les graines de  fenugrec jusqu'à ce qu'elles brunissent. Ajoutez les oignons et laissez-les dorer sur feu doux 5 à 10 mn. Incorporezl'ail et le gingembre. Laissez encore cuire 2 à 3 mn, en remuant souvent (ne laisser pas dorer). Ajoutez les épices et les herbes. Délayez le concentré de tamarin dans quelques cuillerées d'eau. Laissez macérer quelques mn puis versez dans la poêle. Versez la moitié du lait de coco. (Si vous utilisez de la pulpede coco, préparez un lait épais en mélangeant 250 g de pulpe râpée avec 40 cld'eau. Si vous utilisez des boîtes, placez-les dans le congélateur 1 ou 2 h pour que le lait de coco épais remonte à la surface. Il vous faut 2 boîtes pourobtenir suffisamment de lait épais, sinon la sauce sera trop clair). Laissez mijoter 10 mn. Goûtez et salez légèrement si nécessaire. Ajoutez les morceaux de poisson et le reste du lait de noix de coco. Portez à ébullition. Réduisez le feu et laissez mijoter 5 à 10 mn, selon l'épaisseur du poisson. Servez avec du riz nature, décoré d'un peu de coriandre fraîche

 

 

POL SAMBOL

http://www.netcooks.com

Il accompagne les plats 

 

Ingrédients : 

2 cups scraped, fresh coconut or desiccatedcoconut (add 1/4 cup of warm water and mix well to moisten the desiccatedcoconut)
2 small pearl onions or shallots, sliced
1 small green chili, sliced
1 clove garlic, sliced
1-2 tsp. Hot red chili powder
1 tsp. Salt
1-2 tsp. Maldive fish (optional)
1 medium lime

 

- Grind or chop all ingredients exceptcoconut, in a grinder or chopper (a mortar and pestle can also be used).
- Once the ingredients are crushed and mixed thoroughly, add the coconut.
- Continue to grind until the coconut turns evenly red and all ingredients arewell mixed. (This can also be done with fingers).
- Squeeze half a lime. Mix well.
- Taste and adjust salt and lime.
- Serve with rice and curries.

 

DAL CURRY

http://storage.canalblog.com

 

Ingrédients (pour 2, 4 ou 6 personnes, en fonction du nombre de plats proposés) :

250g de lentilles corail

2oignons

1gousse d'ail

3 clous de girofle

3cs d'huile d'olive

2cc de graines de cumin

2cc de curry en poudre

2cc de coriandre moulue

1bâton de cannelle (ou 1 cc de cannelle en poudre)

sel

Préparation  

Epluchez et hachez finement les oignons et l'ail. Dans une grande sauteuse, faites-les revenir 5 min

à feu doux dans l'huile d'olive avec les graines de cumin. Mélangez bien avec une cuillère en bois.

Ajoutez le curry et la coriandre, laissez cuire 2 min jusqu'à ce que les épices embaument en

remuant sans arrêt.

Ajoutez alors les lentilles, la cannelle et les clous de girofle, mélangez puis ajoutez de l'eau de

manière à recouvrir les lentilles. Laissez cuire 30 min à feu doux, rajoutez de l'eau si nécessaire

(les lentilles ne doivent pas attacher). Salez à mi-cuisson.Servez chaud, rectifiez l'assaisonnement si besoin.



Publié à 06:44, le 22/01/2009, dans @ COTE SAVEURS,
Mots clefs : rice and curryepicesplats traditionnelsrecettes
.. Lien


Qui suis-je ?

Accueil
Qui suis-je ?
Mon itinéraire
Livre d'or
Archives
Amis
Album photos

La carte des lieux visités





Rubriques

@ INDE DU SUD : LE BLOG
@ COTE SAVEURS
@ INDE DU SUD : LE CARNET DE ROUTE
@ SRI LANKA : DES INFOS PRATIQUES
@ SRI LANKA : LE BLOG
@ SRI LANKA : LE CARNET DE ROUTE
@ CULTURE ET SOCIETE
@ FETES ET FESTIVALS
@ INDE DU SUD : DES INFOS PRATIQUES
@ SITES UTILES sur LE SRI LANKA ET INDE DU SUD
@ SRI LANKA : ITINERAIRES 2004 et 2009
@ SRI LANKA : MARIAGES ET TRADITIONS

Derniers articles

Bienvenue sur ce blog consacré à notre voyage au SRI LANKA et en INDE DU SUD.
- LE VOYAGE IMMOBILE
- RETOUR D'INDE... RETOUR DES INDES !
Un symbole de l'Inde : le bindi
- LE CARNET DE ROUTE D' INDE DU SUD- 2 : le voyage jour après jour

Menu

@ Lonely Planet
@ Le Routard
@ Trip Advisor Fr.
@ INDIAMIKE
@ BEENA homestay kochi
@ INDIAMIKE - avis voyageurs-
@ CHAUFFEUR AU SRI LANKA
@ LES CARNETS DE MISHA
@ Association FRANCE SRI LANKA
@ ELEPHANTS album photo
@ ELEPHANTS AU SRI LANKA
@ PLANTATIONS DE THE AU SRI LANKA - album



Amis

cathdesmontagnes
albamorganti

Newsletter

Saisissez votre adresse email

location
compteur pour site internet